Boule de Suif / Пышка. Книга для чтения на французском языке

Boule de Suif / Пышка. Книга для чтения на французском языке
Автор книги:     Оценка: 0.0     Голосов: 0     Отзывов: 0 132 руб.     (1,82$) Читать книгу Купить и скачать книгу Купить бумажную версию Электронная книга Жанр: Зарубежная классика Правообладатель и/или издательство: КАРО Дата публикации, год издания: 2016 Дата добавления в каталог КнигаЛит: ISBN: 978-5-9925-1145-1 Скачать фрагмент в формате   fb2   fb2.zip Возрастное ограничение: 16+ Оглавление Отрывок из книги

Описание книги

Герои новелл Ги де Мопассана (1850–1893), вошедших в сборник, – люди разные: это и девица легкого поведения Элизабет Руссе, оказывающаяся гораздо более порядочной, чем ее почтенные попутчики, и Папаша Милон, отомстивший пруссакам за гибель сына, и скучающие буржуа, и предприимчивые молодые женщины. Предлагаем вниманию читателей неадаптированный текст новелл с комментариями и словарем.

Оглавление

Ги де Мопассан. Boule de Suif / Пышка. Книга для чтения на французском языке

Boule de Suif

L’ami Joseph

Yveline Samoris

Rouerie

Une passion

Confessions d’une femme

Rêves

La veillée

Un bandit corse

Magnétisme

Le saut du berger

Le gâteau

Par un soir de printemps

Le père Milon

Vocabulaire

A

B

C

D

E

F

G

H

I

J

L

M

N

O

P

Q

R

S

T

U

V

Отрывок из книги

Pendant plusieurs jours de suite des lambeaux d’armée en déroute avaient traversé la ville. Ce n’était point de la troupe, mais des hordes débandées. Les hommes avaient la barbe longue et sale, des uniformes en guenilles, et ils avançaient d’une allure molle, sans drapeau, sans régiment. Tous semblaient accablés, éreintés, incapables d’une pensée ou d’une résolution, marchant seulement par habitude, et tombant de fatigue sitôt qu’ils s’arrêtaient. On voyait surtout des mobilisés, gens pacifiques, rentiers tranquilles, pliant sous le poids du fusil ; des petits moblots alertes, faciles à l’épouvante et prompts à l’enthousiasme, prêts à l’attaque comme à la fuite ; puis, au milieu d’eux, quelques culottes rouges, débris d’une division moulue dans une grande bataille ; des artilleurs sombres alignés avec des fantassins divers ; et, parfois, le casque brillant d’un dragon au pied pesant qui suivait avec peine la marche plus légère des lignards.

Des légions de francs-tireurs aux appellations héroïques : « les Vengeurs de la Défaite – les Citoyens de la Tombe – les Partageurs de la Mort » – passaient à leur tour, avec des airs de bandits.

.....

Boule de Suif et Cornudet, bien que près de la portière, descendirent les derniers, graves et hautains devant l’ennemi. La grosse fille tâchait de se dominer et d’être calme : le démoc tourmentait d’une main tragique et un peu tremblante sa longue barbe roussâtre. Ils voulaient garder de la dignité, comprenant qu’en ces rencontres-là chacun représente un peu son pays ; et pareillement révoltés par la souplesse de leurs compagnons, elle, tâchait de se montrer plus fière que ses voisines, les femmes honnêtes, tandis que lui, sentant bien qu’il devait l’exemple, continuait en toute son attitude sa mission de résistance commencée au défoncement des routes.

On entra dans la vaste cuisine de l’auberge, et l’Allemand, s’étant fait présenter l’autorisation de départ signée par le général en chef et où étaient mentionnés les noms, le signalement et la profession de chaque voyageur, examina longuement tout ce monde, comparant les personnes aux renseignements écrits.

.....

Подняться наверх