Voyage musical en Allemagne et en Italie, I

Voyage musical en Allemagne et en Italie, I
Автор книги:     Оценка: 0.0     Голосов: 0     Отзывов: 0 0 руб.     (0$) Читать книгу Скачать бесплатно Купить бумажную версию Электронная книга Жанр: Зарубежная классика Правообладатель и/или издательство: Public Domain Дата добавления в каталог КнигаЛит: Скачать фрагмент в формате   fb2   fb2.zip Возрастное ограничение: 0+ Оглавление Отрывок из книги

Оглавление

Hector Berlioz. Voyage musical en Allemagne et en Italie, I

VOYAGE MUSICAL EN ALLEMAGNE

I. A M. AUGUSTE MOREL

II. A M. GIRARD, CHEF D'ORCHESTRE DE L'OPÉRA-COMIQUE

III. A LISZT

IV. A M. STEPHEN HELLER

V. A ERNST

VI. A HENRI HEINE

VII. A MADEMOISELLE LOUISE BERTIN

VIII. A M. HABENECK, CHEF D'ORCHESTRE DE L'OPÉRA

IX. M. DESMARETS

X. A M. G. OSBORNE

DE LA MUSIQUE EN GÉNÉRAL

ÉTUDE ANALYTIQUE DES SYMPHONIES DE BEETHOVEN

I. SYMPHONIE EN UT MAJEUR

II. SYMPHONIE EN RÉ

III. SYMPHONIE HÉROÏQUE

IV. SYMPHONIE EN SI B

V. SYMPHONIE EN UT MINEUR

VI. SYMPHONIE PASTORALE

VII. SYMPHONIE EN LA

VIII. SYMPHONIE EN FA

IX. SYMPHONIE AVEC CHŒURS

TRIOS ET SONATES

ACADÉMIE ROYALE DE MUSIQUE. PREMIÈRE REPRÉSENTATION DU FREYSCHÜTZ, OPÉRA EN TROIS ACTES, DE CARL MARIA DE WEBER

SOUVENIRS D'UN HABITUÉ DE L'OPÉRA. 1822–1823

LETTRE ÉCRITE A G. SPONTINI, LE LENDEMAIN DE LA REPRISE DE FERNAND CORTEZ. 1841

TRIBULATIONS D'UN CRITIQUE MUSICAL

Отрывок из книги

Sans doute il doit y avoir aussi en Allemagne, dans toutes ces agglomérations de musiciens d'inégale valeur, bien des vanités obscures, insoumises et mal contenues; mais je ne me souviens pas (à une seule exception près) de les avoir vues lever la tête et prendre la parole; peut-être est-ce parce que je n'entends pas l'allemand.

Pour les directeurs de chœurs, j'en ai trouvé très peu d'habiles; la plupart sont de mauvais pianistes; j'en ai même rencontré un qui ne jouait pas du piano du tout, et donnait les intonations en frappant sur les touches avec deux doigts de la main droite seulement. Et puis on a encore en Allemagne, comme chez nous, conservé l'habitude de réunir toutes les voix du chœur dans le même local et sous un seul directeur, au lieu d'avoir trois salles d'études et trois maîtres de chant pour les répétitions préliminaires, et d'isoler ainsi les uns des autres, pendant quelques jours, les soprani, les basses et les ténors; procédé qui économise le temps et amène dans l'enseignement des diverses parties chorales d'excellents résultats. En général, les choristes allemands, les ténors surtout, ont des voix plus fraîches et d'un timbre plus distingué que celles que nous entendons dans nos théâtres; mais il ne faut pas trop se hâter de leur accorder la supériorité sur les nôtres, et vous verrez bientôt, si vous voulez bien me suivre dans les différentes villes que j'ai visitées, qu'à l'exception de ceux de Berlin, de Francfort et de Dresde peut-être, tous les chœurs de théâtre sont mauvais ou d'une grande médiocrité. Les académies de chant doivent, au contraire, être regardées comme une des gloires musicales de l'Allemagne; nous tâcherons plus tard de trouver la raison de cette différence.

.....

Nous convînmes que je partirais deux jours après pour Stuttgardt, où je n'étais point attendu cependant, pour tenter la fortune auprès de Lindpaintner et du roi de Wurtemberg. Il fallait ainsi donner aux Francfortois le temps de reprendre leur sang-froid et d'oublier un peu les délirantes émotions à eux causées par le violon des deux charmantes sœurs, que j'avais le premier applaudies et louées à Paris, mais qui alors, à Francfort, m'incommodaient étrangement.

Et le lendemain, j'entendis Fidelio. Cette représentation est une des plus belles que j'aie vues en Allemagne; Guhr avait raison de me la proposer pour compensation à mon désappointement; j'ai rarement éprouvé une jouissance musicale plus complète.

.....

Подняться наверх